RESIST

Retour à la liste

Les élevages aquacoles sont exposés à des agents pathogènes variés, à l'origine d'épisodes infectieux lourds de conséquence pour les entreprises. Pour la plupart des maladies, les vaccins sont inexistants, ou d'efficacité limitée, et les seuls moyens de lutte sont les méthodes de prophylaxie ou les traitements médicamenteux. La sélection de cheptels résistants apparaît donc comme une voie prometteuse. Cependant, la mise en oeuvre de tels programmes est incompatible avec les capacités financières des PME françaises. De premiers travaux conduits par les partenaires de recherche INRA et SYSAAF dans le cadre du programme FLAVORES (ANR-07-GANI-002) soutenu lors de l'appel à projet GENANIMAL de l'ANR ont investigué par expérimentation et simulations la faisabilité d'une sélection sur la performance de collatéraux élevés en familles mélangées et identifiés a postériori par empreintes génétiques.
L'objectif de RESIST est de produire les informations nécessaires à l'introduction de la résistance aux maladies dans les programmes de sélection existants selon les hypothèses testées dans FLAVORES et de préparer ces schémas à l'introduction prochaine d'informations moléculaires issues de la génomique à haut débit (sélection assistée par gènes ou marqueurs), en répondant aux questions suivantes : (1) Quelle est l'héritabilité de la résistance aux principaux agents pathogènes en familles mélangées ? Quels sont les liens entre résistance(s) à différents pathogènes et caractères de production ? (2) Quels sont les méthodes les plus appropriées pour améliorer la résistance génétique des candidats à la sélection dans le cadre des schémas actuels en utilisant des pedigrees moléculaires? (3) Comment préparer les schémas de sélection de demain : en particulier, comment exploiter l'information moléculaire individuelle des candidats pour évaluer leur valeur génétique ? Le projet examinera enfin comment intégrer ces nouvelles informations génomiques afin (i) d'optimiser le progrès génétique global en fonction des objectifs des entreprises et (ii) d'anticiper les adaptations en matière de gestion des informations génétiques associées.
Pour relever ce challenge, les principales entreprises de sélection des 4 espèces majeures de la pisciculture française (truite arc-en-ciel, bar, turbo, daurade) se sont associées avec les équipes de l'ANSES, l'INRA, l'Ifremer et le SYSAAF. Les compétences respectives des partenaires en génétique quantitative, en pathologie et en génomique seront mises au service du projet RESIST en combinant des études sur les lignées piscicoles commerciales et des expérimentations plus fines en installations expérimentales et en laboratoire (piscicultures et stations d'infectiologie).

Ce projet, labellisé par le Pôle de Compétitivité AQUIMER le 20 avril 2012, est co-labellisé par les Pôles Mer Bretagne, Mer PACA et AgriMip Innovation.

Contact

16 rue du Commandant Charcot
62200 Boulogne-sur-Mer F

Tel : +33 3 21 10 78 98

Fax : +33 3 21 30 33 22

E-mail

Espace Presse
 

Inscription à la newsletter

ok