SEXTIL

Retour à la liste

Chez le tilapia, l'utilisation de populations mono-sexes est essentielle pour la rentabilité de la filière, compte tenu des caractéristiques de reproduction de l'espèce qui conduisent, en étang, à une surpopulation et au nanisme des individus. Ces populations mono-sexes permettent de bénéficier de la meilleure croissance des mâles en fin d'élevage, un mâle est en moyenne 1,6 fois plus gros qu'une femelle. Vue l'importance de la filière (2,8 millions de tonnes, plus de 100 pays producteurs, seconde production piscicole mondiale), toute amélioration du contrôle du sexe se traduit par d'importantes retombées économiques.
Ces populations mono sexes sont généralement produites par inversion hormonale. Dans un contexte d'intensification écologique, la recherche de traitements alternatifs sans hormones, et acceptables pour le consommateur et l'environnement, représente un enjeu pour l'aquaculture. A court et moyen terme, les alternatives reposent sur des approches génétiques ou environnementales (thermique).
Faute de sexage précoce, le pisciculteur élève tous les lots produits, sans connaître leur sex-ratio initial et donc leur potentiel de croissance. Quelque soit la méthode de contrôle du sexe chez le tilapia, un sexage précoce permettra d'améliorer fortement son efficacité et sa rentabilité. 

L'UR Aquaculture du Cirad a acquis une réputation internationale dans le domaine du déterminisme/différenciation du sexe chez les tilapias, et la recherche d'approches alternatives. Récemment, le groupe a cloné le gène Mâle qui permet d'identifier tout individu de phénotype mâle dès 14 jours d'âge. 
Le projet SEXTIL (Sexage du Tilapia) propose de :
1) construire un kit diagnostic basé sur l'expression du gène Mâle, pour des laboratoires de sexage précoce du tilapia,
2) développer un kit de sexage plus facile d'utilisation, reposant sur la protéine codée par le gène Mâle, pour de moyennes et grandes entreprises de production,
3) valider ces deux types de kits sur la plupart des souches domestiques de tilapia du Nil (Bouaké, Manzala, GIFT ..), et d'autres espèces de tilapia d'élevage (tilapia bleu, tilapia du Mozambique, souches de tilapia rouge),
4) réaliser une étude de marché pour analyser le potentiel de ces kits de sexage dans les trois continents majeurs (Afrique, Asie, Amérique Latine) pour la production du tilapia, et permettre à une entreprise française (start-up) de commercialiser ces kits à une échelle mondiale.

Ces kits permettront aux producteurs d'améliorer la rentabilité de leurs élevages en éliminant précocement les lots à faibles proportions de mâles et la qualité et la durabilité de leurs produits comme de leurs entreprises en facilitant la sélection de génotypes d'intérêt.
Ces kits faciliteront également la recherche, en laboratoires/stations, sur le déterminisme et la différenciation du sexe, et le développement d'approches génétique et/ou thermique pour un contrôle du sexe respectueux du consommateur et de l'environnement.

Ce projet a été labellisé par le Pôle de Compétitivité AQUIMER le 13 juillet 2010.

Contact

16 rue du Commandant Charcot
62200 Boulogne-sur-Mer F

Tel : +33 3 21 10 78 98

Fax : +33 3 21 30 33 22

E-mail

Espace Presse
 

Inscription à la newsletter

ok