INTERSPORE

Retour à la liste

La maîtrise de la contamination des surfaces des équipements agro-alimentaires par les pathogènes, nécessaire pour prévenir le risque de contamination des aliments, requiert la compréhension de la dynamique des interactions bactérie/matériau. Mais le manque d'outils permettant de quantifier les forces d'interaction, et de connaissances sur la complexité de la bactérie (morphologie, physico-chimie et déformabilité) au niveau d'une cellule ou d'une population, ont jusqu'ici été des obstacles à cette compréhension.
Nous nous proposons, sur la spore de B. cereus, d'identifier ces deux niveaux de complexité et de confronter les données aux résultats de quantification des forces d'interaction obtenue de façon directe (AFM) et indirecte (dénombrement de spores adhérentes) sur des spores entières ou sur BclA, glycoprotéine superficielle majeure, afin de déterminer les paramètres affectant l'adhésion des spores. Les résultats seront alors appliqués à un germe non sporulé L. monocytogenes.
Les cinétiques d'adhésion et de décrochement seront modélisées en tenant compte i) de la complexité de la bactérie, ii) de l'hétérogénéité de population bactérienne.

Ce projet a été labellisé par le Pôle de Compétitivité AQUIMER le 23 mai 2007.

Contact

16 rue du Commandant Charcot
62200 Boulogne-sur-Mer F

Tel : +33 3 21 10 78 98

Fax : +33 3 21 30 33 22

E-mail

Espace Presse
 

Inscription à la newsletter

ok