BIO4SAFE

Retour à la liste

Plusieurs directives européennes ont pour objectif de protéger la qualité de l’eau en évitant les fuites d’azote et de phosphore et avec pour objectif l'amélioration de la qualité des sols et l'anticipation des réductions d’eau.

A côté des pressions réglementaires, des raisons économiques poussent les éleveurs à diminuer leur consommation d’eau et de nutriments. Les biostimulants augmentent l’efficacité d’utilisation de l’eau et des nutriments par les plantes. Actuellement chaque Etat Membre a sa propre réglementation sur la commercialisation des biostimulants. D’ici 2020, l’UE va mettre en place une directive cadre commune pour la commercialisation des biostimulants mais il reste des incertitudes sur la mise en place des procédures d’enregistrement et sur la manière dont seront déterminées les informations techniques. De plus, la majorité des éleveurs ne savent pas comment choisir les biostimulants les plus efficaces ou comment utiliser les outils de suivis. Ainsi, une approche cohérente sur l’évaluation de la performance des biostimulants, l’augmentation de leur utilisation et la mise en place d’outils de suivi sont nécessaires.

Ce projet a pour objectif de réduire l’utilisation d’eau et de fertilisants en horticulture grâce aux biostimulants et à des outils d’innovation. Leur combinaison permettra de réduire jusqu’à 20% de la consommation d’eau et jusqu’à 10% de l’utilisation des fertilisants en fonction des végétaux. En incluant des biostimulants à base d’algues, des opportunités de développement économiques pour les producteurs d’algues seront créées.

Des capteurs innovants permettront aux éleveurs de suivre la réaction des plantes afin de réduire la fourniture d’eau et donc d’adapter l’irrigation. Des outils analytiques permettront de déterminer l’efficacité d’utilisation d’eau et des nutriments. Les résultats attendus du projet sont l’acquisition de données pour piloter l’utilisation de biostimulants, le développement d’outils d’innovation pour apporter un soutien aux éleveurs, producteurs de biostimulants et fournisseurs de substrats et fertilisants. L’approche coopérative permettra le succès du projet par la complémentarité de l’expertise des partenaires et la dissémination des résultats. Un protocole sera présenté aux décideurs politiques pour les aider à mettre en place la nouvelle réglementation européenne sur les biostimulants. 

Ce projet a été labellisé par le Pôle de Compétitivité AQUIMER le 23 novembre 2017.

Partenaires :

 PCS ornemental plant research (Belgique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dove Associates (Dickleburgh)

Contact

16 rue du Commandant Charcot
62200 Boulogne-sur-Mer F

Tel : +33 3 21 10 78 98

Fax : +33 3 21 30 33 22

E-mail

Espace Presse
 

Inscription à la newsletter

ok