VIBBAR

Retour à la liste

La perte des stocks en aquaculture est souvent due aux infections microbiennes. Parmi la multitude de pathologies décrites, les vibrioses représentent un problème majeur dans le cadre de l’élevage des coquillages, des crustacés et des poissons. Les espèces pathogènes principalement
responsables de cette maladie en pisciculture sont Vibrio harveyi et Vibrio anguillarum.
Les partenaires du projet AQUANORD et Ferme Marine des Sanguinaires du groupe Gloria Maris,
ainsi que leurs clients pisciculteurs, sont régulièrement touchés par ces maladies. Afin de lutter contre ce fléau, ce projet est basé sur deux approches complémentaires : l’une, pilotée par le groupe pharmaceutique vétérinaire VIRBAC, concerne la capacité à augmenter les défenses
immunitaires du bar d’aquaculture par l’utilisation d’un immunostimulant novateur et l’autre, pilotée par l’ULCO, est basée sur la  compréhension des modes de développement des bactéries
responsables des vibrioses du bar.

La réponse immunitaire des poissons fait suite à la vibriose, elle-même déclenchée par des facteurs de virulence microbiens. Parmi ceux-ci, l’adhésion et la formation des biofilms sont prépondérants.

Le second axe de recherche développé au cours de ce projet se focalisera sur la compréhension du mécanisme d’adhésion de ces bactéries dans l’environnement aquacole et sur l’étude de la flore composant ces biofilms à l’état naturel.
 

Les partenaires de ce projet sont :

-VIRBAC

- AQUANORD - ICHTUS

- ULCO

Contact

16 rue du Commandant Charcot
62200 Boulogne-sur-Mer F

Tel : +33 3 21 10 78 98

Fax : +33 3 21 30 33 22

E-mail

Espace Presse
 

Inscription à la newsletter

ok